Le paiement




Quels sont les moyens de paiement dont je dispose ?

Il vous est proposé 3 moyens de paiement :

le T.I.P à échéance
Il est attenant à l’appel et porte sur la moitié du total annuel. Vous devez le dater, le signer et l’adresser au centre de paiement dans l’enveloppe jointe, affranchie au tarif en vigueur.
Vous devez joindre un RIB (relevé d’identité bancaire) si vous utilisez pour la 1ère fois ce mode de règlement, ou si vos coordonnées bancaires ont été modifiées.

le chèque
Vous devez le libeller à l’ordre de la Cavom et l’adresser au centre de paiement dans l’enveloppe jointe affranchie au tarif en vigueur, accompagné de la partie n°2 du T.I.P. Cette précaution, particulièrement importante en cas d’exercice en société, permet d’éviter les erreurs d’imputation.

le prélèvement mensuel
Pas de chèque à établir, pas de lettre à poster… Et la garantie de régler vos cotisations en temps voulu, sans risque d’oubli ou de retard. Le prélèvement automatique est un mode de paiement sûr, simple et économique, pour payer vos cotisations. Il vous permet d’échelonner ces dernières : 10 prélèvements mensuels sont réalisés de janvier à octobre, calculés sur la base du montant de vos cotisations de l’année précédente, éventuellement assortis d’un prélèvement en novembre, voire en décembre, s’il y a augmentation de vos cotisations d’une année sur l’autre. Vous pouvez adhérer au prélèvement mensuel pour l’année à venir en faisant la demande avant le 31 octobre de l’année en cours. Pour cela, vous devez justifier de 12 mois d’affiliation et être à jour de vos cotisations. En pratique, il vous suffit de télécharger le formulaire de demande de prélèvement mensuel sur ce site Internet.
 


A quelle date doit-on payer ses cotisations ?

2 appels sont envoyés pour l’ensemble des cotisations annuelles :
Le 1er début mars représentant la moitié des cotisations à payer pour le 31 mars
Le 2ème vers le 15 juin représentant la 2ème moitié à payer pour le 15 juillet
Les personnes qui ont choisi de payer leurs cotisations par prélèvements mensuels automatiques ne sont bien sûr pas tenues par ces délais règlementaires.