Garantir le financement de l’assurance vieillesse

Dernière mise à jour le : 30 Oct 2014

La mission d’un régime de retraite est de préserver ses équilibres malgré l’évolution défavorable du rapport actifs-retraités.

 

Les équilibres à long terme de la gestion de la Caisse de retraite des Officiers ministériels dépendent de trois facteurs essentiels:

  1. ses projections démographiques,
  2. son pilotage de la valeur du point de retraite complémentaire,
  3. sa gestion des réserves.

Dans un système de retraite par répartition pur, ce sont les cotisations basées sur les revenus professionnels des actifs servent au paiement des pensions des retraités. Il est viable tant que la production des actifs peut supporter la charge des retraites.

Cet équilibre sera rompu dans les prochaines décennies pour plusieurs raisons :

 

  • Une stagnation du nombre d’entrants dans la profession, qui limite la progression du nombre d’actifs;
  • Le ralentissement de la croissance, qui freine l’augmentation de ressources sur lesquelles les cotisations sont prélevées ;
  • L’allongement de la durée de la vie, qui augmente d’un trimestre par an la durée moyenne de la retraite.

Cette situation démographique ferait que les actifs, les cotisants et les générations successives ne seraient pas dans des situations équitables si la Caisse de retraite n’était pilotée au regard de la solidarité dans le temps.
 

Mot-clés : gestion; réserves